Biopack - Emballages en carton ondulé

telverde Calculateur du prix des boites en carton
Română English Français Français Español 汉语

Carton ondulé, Boîtes en carton ondulé, Emballages en carton ondulé

Le carton ondulé – L’apparition

  • 1871 – L’américain Albert L. Jones a utilisé, pour la première fois, le carton ondulé, le papier cannelé sans face.1874 – Aux Etats-Unis, Oliver Long a obtenu le brevet pour le terme et pour la procédée d’obtention du carton ondulé.
  • 1900 – Le carton ondulé est reconnu dans l’industrie de l’emballage des Etats-Unis.
  • 1930 – Le carton ondulé arrive en Europe par la France, l’Angleterre et l’Allemagne.
  • 1956 – La première usine de carton ondulé en Roumanie.
  • 2006 – Le lancement du projet BIOPACK Roumanie.

Le carton ondulé – La fabrication

Le carton ondulé est constitué d’un à quatre feuilles de papier lissées et une, deux ou trois feuilles de papier, inférieure ou supérieure, cannelées, réunis entre elles par un adhésif. Dans cette manière, on obtient un objet du type sandwich léger et stable. L’élément de base est obtenu par association, par coller une feuille lissée et une feuille ondulée. La couverture d’un tel élément ou de plusieurs éléments habituellement superposés, la dimension des cannelures utilisées est diffèrent d’un feuille plate et détermine l’obtention du carton ondulé avec une, deux ou trois feuilles d’ondulés.

Carton ondulé

Pour la fabrication du carton ondulé on utilise trois semi-fabriques:

  • Le papier feuille ondulée ou cannelé (papier cœur). Le papier cœur est de quatre types: Fluting, Kemifluting, Wellenstof et Schrenz.
  • Le papier feuille lissée (papier couvercle). Le papier couvercle est de quatre types: Testliner, White Top Testliner, Ecokraft, Kraft.
  • L’adhésif (colle forte d’amidon)

Notes:
Fluting (F): papier feuille ondulée, papier cœur.
Schrenz (S): variétés inferieurs de papier cœur et couvercle fabriquées de maculature.
Wellenstoff (W): variété de papier cœur fabriqué de maculature.
Testliner natur (T): papier couvercle fabriqué de maculature fractionnée ou avec un supplément majeur de maculature, qui répond facilement à des caractéristiques imposées ; il peut être mono ou multi-feuille, dans le dernier cas avec la feuille de surface fait de cellulose naturelle ou blanchie.
White Top Testliner (W): papier couvercle blanchie (pour la feuille de surface du carton)
Ecokraft (E): papier couvercle écologique de maculature avec une quantité de cellulose sulfate réduite (l’alternatif roumain pour Kraft).
Kraft (K): papier couvercle de cellulose sulfate (Kraftliner).

Des types du carton ondulé

A. CO2 avec ondulé B et CO2 avec cannelure C

 Carton ondulat CO2      Carton ondulat CO2    Carton ondulat CO2     Carton ondulat CO2

B. CO3 avec ondulé E, CO3 avec ondulé B et CO3 avec cannelure C

 Carton ondulat CO3   

C. CO5 avec ondulé C+E et CO5 avec cannelure C+B

 Carton ondulat CO5   

D. CO7 avec ondulé E+C+C et CO7 avec cannelure B+C+E

Carton ondulat CO7    

La classification du carton ondulé

La classification du carton ondulé est réalisée d’après plusieurs critères, les plus importants étant la destination d’emballage, le type du carton ondulé et la dimension de l’ondulé.
En tenant compte du but de l’emballage obtenu après le processus du carton ondulé, on distingue l’emballage de transport, de vente et d’étalage.
   
Selon le nombre de feuilles de papier, on distingue plusieurs types du carton ondulé : les types II, III, V, VII, également appelés CO2, CO3, CO5 et CO7.

  • le type II – il est constitué d’un couvercle et un papier cœur, réunis par lignes de jointure entre les point des ondulés et le couvercle;
  • le type III – il est constitué d’une feuille ondulée, attrape entre deux feuilles lissées;
  • le type V – il est constitué de deux feuilles ondulées et trois feuilles lissées;
  • le type VII – il est constitué de trois feuilles ondulées et quatre feuilles lissées.

Le type II est utilisé comme papier d’emballage protecteur, support pour revêtement (des panneaux publicitaires, des emballages de présentation imprimés offset) et il est stocke en rouleau, tandis que les types III, V et VII sont obtenus en forme de plaques et ils peuvent être utilisés comme séparateurs ou ils peuvent être façonnés pour la création des emballages en carton ondulé.

Un autre critère de classification est la dimension de l’ondulé, définie par la hauteur (h) et le pas (p) de la cannelure dans le papier cœur.
Ainsi, on distingue cannelures de dimensions différentes:

  • grandes : type C (hauteur entre 3,5 et 3,7 mm)
    type A (hauteur entre 4,5 et 4,8 mm)
  • moyennes : type B (hauteur entre 2,3 et 3,2 mm)
  • fines : type E (hauteur entre 1,1 et 1,2 mm)
  • micro-ondulés : type N (hauteur moyenne = 0,46 mm)
    type F (hauteur moyenne = 0,76 mm)

Les plaques CO2 ont cannelure du type B et C, les plaques CO3 ont cannelures du type B, C et E, et CO5 ont cannelures du type B+C et E+C.

Les emballages en carton ondulé

Les produits finis obtenus par le façonnement du carton ondulé sont les emballages, dans leur majorité boîtes, en un grand nombre des types et dimensions. Des caisses, des accessoires d’étalage et des displays peuvent aussi être réalises.

Au niveau international, un codage spécifié a été adopté pour l’industrie du carton ondulé, et aussi pour les types constructifs des boîtes en carton ondulé, classification réalisée par La Fédération Européenne des Fabricants de Boîtes en Carton Ondulé (FEFCO) qui a été établie en 1952 à Bruxelles et gouverné par les lois belges. Cette classification a été réalisée pour venir à l’aide des clientes.

Emballages en carton ondulé    Emballages en carton ondulé   Emballages en carton ondulé Conventional Corrugated Packaging                                                                

* Les types constructifs de fabriqués FEFCO sont:
1 1. Des rouleaux et des plaques en carton ondulé.
1 2. Les boîtes pliantes sont composées d’une seule pièce avec un joint collé, agrafé ou collé avec une bande de collage, qui a les deux bouts en forme de volet. Ces boîtes sont livrées pliées, prêt à l’emploi et elles nécessitent la fermeture des volets
1 3. Les boîtes télescopiques sont composées d’une ou de plusieurs pièces et elles ont un couvercle sur le corps de la boîte.
1 4. Les boîtes du type dossier sont habituellement composées d’une seule pièce de carton. Le fond de la boîte est plié pour former les parois et le couvercle. Les boîtes peuvent être arrangées sans collage ou agrafage. Dispositifs de fermeture et manches peuvent être incorporés dans le design.
1 5. Les boîtes coulissantes sont composées des ensembles coulissantes (manchons) qui s’allient dans des directions différents l’un dans l’autre. Ce type inclut aussi les manchons coulissants.
1 6. Les boîtes rigides sont habituellement composées de deux pièces séparées et un corps qui nécessite agrafage ou une opération similaire avant d’être utilisées.
1 7. Les boîtes déjà collés sont composées d’une seule pièce, sont livrées pliées et prêtes pour être utilisées par un simple rangement.
1 9. Les accessoires intérieurs comme revêtements, diviseurs, etc. sont liés à la conception de la boîte ou sont considérées comme des pièces séparées.

Ces types constructifs des boîtes et accessoires sont obtenus par poinçonnage horizontale, verticale (outillage Bobst) ou rotative, rainurage en ligne (outillages Martin, Gandossi, Emba, Piemonte, Jumbo).

Pour un aspect commercial attractif, on pratique l’impression en 1-4 couleurs, procédé réalisé en flexographie ou en sérigraphie. Dans les années ’70, un nouveau procédé pour le finissage de boîtes en carton est apparu. Le revêtement est le procédé par quel une image imprimée sur un support (généralement du papier) est fixée sur un carton avec un adhésif liquide. Il peut être réalisé manuellement ou avec l’aide du plusieurs outillages spécialisées. Dans cette manière, on obtient une impression en 7 couleurs.

Les traits des emballages en carton ondulé

  • corrugated cardboard has superior quality in packaging, because it is lighter 
  • le carton ondulé est a une capacité supérieure d’emballage, parce qu’il est plus léger;
  • grâce à la flexibilité et à la élasticité des cannelures, il offre aux produits emballés un degré de protection avancée par l’amortissement et la neutralisation des chocs, des frictions et des compressions pendant le transport, par rapport aux autres types d’emballage;
  • des possibilités de promouvoir les produits grâce à la chance d’imprimer des éléments d’information avec des couleurs différentes et publicité complètement supérieure à des caisses en bois;
  • la possibilité de pliage; ainsi, la boîte occupe un volume 7 fois inférieure à le volume d’une caisse en bois;
  • le coût de fabrication du carton ondulé est de 3-4 fois plus diminué par rapport à une caisse en bois;
  • le carton ondulé peut être anobli avec des résines synthétiques, des micro-cires imperméables, des structures spongieuses et élargies, fait qui lui offre des propriétés de protection spécifiques et qui permet l’amélioration d’emballage;
  • 100% matériau de fibre est récupérable ; -l’une des plus importantes caractéristiques du carton ondulé est l’aspect écologique ; l’emballage en carton ondulé est 100% recyclable, et sa collection comme maculature est une priorité pour la protection d’environnement ; à cet égard, ont adopté une série de lois pour la  récupération des déchets des papiers et cartons.


Facebook